EdR-USC

Ecole de Rugby U.S.Carcassonne

By

Les Irlandais au RBC

Facebook
Google+
http://www.lerbc.fr/2014/04/les-irlandais-au-rbc/
Envoyer par e-mail
TWITTER
RSS

trèfle irlandaisIls sont arrivés vendredi dernier. Dans ce groupe de 42 enfants (nés en 2002) et 38 adultes (parents et éducateurs accompagnants) la proportion de cheveux roux et de regards clairs disait déjà les origines. Mais surtout la spontanéité et la chaleur immédiate dans les relations qui rend les Irlandais si proches de nos valeurs latines.

Maynooth_town_logoIls arrivaient de Maynooth, ville voisine de Dublin, province du Leinster. Ils n’avaient pas choisi Carcassonne par hasard. Déjà en 2009, l’école de rugby de North Kildare avait rendu visite au RBC pour une première rencontre si mémorable qu’elle en appelait d’autres. Aussi, en 2010 une forte délégation du RBC avait préparé ses bagages pour 4 jours en Irlande et un programme qui s’annonçait inoubliable.
Hélas, l’explosion d’un volcan islandais au nom imprononçable avait cloué les avions au sol et privé les jeunes Carcassonnais de ce voyage.Mais les rencontres vécues portent en germe des amitiés capables de renverser montagnes ou volcans.
2014 fut donc l’année des retrouvailles. Derrière son président Jean-Pierre Basque, bénévoles et éducateurs du RBC ont mis sur pied un programme de qualité mêlant expériences rugbystiques et touristiques et moments de convivialité.

Vendredi après midi : visite guidée de la Cité avant un grand repas sous la structure réceptive de Domec. Pour une fois la  3ème mi-temps précédait les 2 autres et permettait de mêler ballades irlandaises et chants pyrénéens.
Samedi : découverte de la Bastide et du marché le matin. Rencontres rugbystiques amicales à la Plaine Mayrevieille l’après midi qui ont permis de constater que si l’équipe d’Irlande a gagné cette année au Stade de France, nos moins de 12 ans ont, quant à eux, une longueur d’avance.
Tout le monde se retrouvait ensuite à Domec (merci encore à Frédéric Calamel et Marc Gademer), pour voir l’USC s’imposer face à Béziers. On entendit même le Fields of Athenry, habituellement réservé à l’équipe d’Irlande, entonné par 80 Irlandais brandissant le drapeau jaune et noir.
A la mi-temps de la rencontre tous les enfants furent  présentés au public et Jean-Pierre Basque pouvait remettre la « coupe volcan » créée symboliquement pour l’occasion.
Une délégation irlandaise d’enfants et d’éducateurs put participer au repas d’après match et rencontrer de près Tuilagui, Pretorius, Etien, Etcheverry, pour enrichir la palette des émotions.

Se quitter dimanche matin fut difficile. Mais la perspective rapide d’un futur déplacement du RBC à Maynooth est là pour nourrir les désirs des enfants et des plus grands.
Afin que l’amitié l’emporte sur les colères des volcans.

(P.Vidal)

Irlandais-a-CCN-2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.