EdR-USC

Ecole de Rugby U.S.Carcassonne

By

FFR m’a tué !

Facebook
Google+
http://www.lerbc.fr/2016/08/ffr-ma-tue/
Envoyer par e-mail
TWITTER
RSS

Avec son avis N°1012 (téléchargeable ici : Avis-Hebdo-1012) , la FFR a pris dans son article 218 la décision suivante :

« L’association-support d’un groupement professionnel ne peut pas participer à un rassemblement dans les classes d’âge « École de rugby » (moins de 6 ans à moins de 14 ans).»

En d’autre terme cela signifie que les instances dirigeantes de la FFR ont voulu mettre fin les associations comme la notre.

L’école de rugby du bassin Carcassonnais (RBC) a été créée en 1994 avec la volonté de mutualiser les moyens de formation des clubs de la communauté d’agglomération du Carcassonnais. Elle constituait depuis plus de vingt saisons l’école de l’U.S.Carcassonne, de l’ECV-Entente Conques/Villemoustaussou, et de l’US Trêbes. Pour raison administrative elle avait récemment pris le nom d’EdR-USC.

Cette directive affecte au plus haut point les dirigeants de nos clubs qui avaient misé sur cette union pour grandir et progresser dans l’intérêt de tous… et surtout celui de nos enfants, de nos joueurs. C’était un paris gagnant, car en près de vingt ans l’EdR-USC est devenue une école de rugby qui n’a rien à envier aux plus grandes. Désormais, à la fin de leur cycle de formation nos minimes sont en mesure de se confronter à n’importe quelle équipe sans complexe. Et les résultats sont là pour le prouver !

Contactée pour tenter d’infléchir la décision, la réponse de la FFR a été la suivante, je cite :

« Je vous informe que pour la saison prochaine les rassemblements « écoles de rugby » ne seront pas autorisés pour les associations dont les équipes « UNE » évoluent dans les compétitions professionnelles. Il n’y aura également pas d’examen « au cas par cas ». »

La réponse est donc sans appel !

Le jeunes qui évoluaient jusqu’à présent au seins de l’EdR-USC étaient, pour répondre aux obligations des clubs, licenciés indifféremment et sans distinction, dans un des trois clubs qui composait le rassemblement.

La FFR imposant le divorce, les clubs de l’ECV et de l’UST travaillent sur la constitution d’une nouvelle école commune.

Cette scission va engendrer des mutations dont le coût est estimé à près de 3500€ pour l’EdR.

Les rugbymen dans l’âme que nous sommes relèveront ce nouveau défi, c’est sûr !

Mais se pose tout de même la question : Pourquoi casser une association qui fonctionne de manière exemplaire ? A qui profite le crime ?

A suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.