EdR-USC

Ecole de Rugby U.S.Carcassonne

By

Super Challenge d’Ortez les 15 et 16 Avril 2017 pour nos minimes (2003)

Facebook
Google+
http://www.lerbc.fr/2017/04/super-challenge-dortez-les-15-et-16-avril-2017-pour-nos-minimes-2003/
Envoyer par e-mail
TWITTER
RSS

Le rendez-vous était pris en ce week-end Pâscal au Super Challenge d’Orthez pour le contingent USC 2003. En effet, faute de présence du général Bosc, la troupe était confiée au colonel Méhadji accompagné du lieutenant-colonel Cocotte, des capitaines Eric(s) et Martial. N’oublions pas que tout ce bataillon allait être soutenu de sa fanfare jaune et noire de supporters !
Le but étant d’oublier la prestation en demie teinte du déplacement à Toulon.
Et cette fois ci, on peut dire que le discours du colonel allait être entendu… En effet, le major Tom accompagné de ses adjudants, sergents, et caporaux trouveront le bon attirail pour sortir sans encombre du 1er piège le Stade Bordelais (victoire sans bavure 19/0).

Fiers, les « soldats jaunes et noirs » seront vite canalisés par Méhadji, qui trop habitué aux grandes batailles, sait que le chemin sera long ….

Le 2ème adversaire n’est autre que la Section Paloise ; cette fois-ci le match sera sans merci, les jaunes et noirs rendront coups pour coups aux verts et blancs…. Nous écoperons de deux cartons jaunes sur le même homme, ce qui nous vaudra un rouge mais toujours dans l’esprit du jeu (plaquages hauts)…nos adversaires, pas pris par la patrouille utiliseront eux des gestes quelques peu déloyaux (coups de pieds au sol sur nos hommes Yanis, Mathis et Enzo ; mauvais gestes sur Kacper et Adrien) , bref la tension se fit haute tant sur le pré qu’en tribune, … nos Mam’s 2003 par leur chorégraphie « pompomnésque » feront tomber la pression et garder nos soldats lucides pour éviter le piège ! La chose ne fût pas simple pour nos adversaires puisque sur un plaquage appuyé de Louis, un Papa vert et blanc rentrera sur le terrain et s’en prendra à l’arbitre…. (5/5), réunion d’état-major du tournoi qui donnera la victoire aux jaunes et noirs suite à cet incident….
Fin du premier acte, le bataillon rejoindra son camp et les « fanfarons » (Pap’s et Mam’s 2003) pourront se ravitailler lors d’une soirée tardive (3h30 pour les plus courageux !!! ).

Le lendemain, voilà « nos hommes » dans la poule des 1ers pour jouer les places de 1 à 6 sur les 18 que compte ce Tournoi.
Le programme sera Libourne, victoire de nos troupes (29/7) , puis CD64 (Comité Départemental du 64), une belle formation composée d’une sélection de joueurs des Pyrénées-Atlantiques ; après une lutte dans un bon esprit, nos « guerriers » seront dominés sur le score de 12/7.
Voilà venue donc la « petite » finale pour la 3ème place de ce Super Challenge, qui plus est qualificative puisque le CD 64 (étant une sélection) ne peut se qualifier pour le rendez-vous de la Finale des Super Challenges qui aura lieu à Béziers.
Cette fois nos adversaires seront les « Bleus et blancs de l’Aviron Bayonnais », la rencontre sera dominée à 75% par nos jaunes et noirs, mais malheureusement ils prendront 2 essais (10/0)…. Dur, très dur… la qualification était plus que jamais à leur portée…même le public très connaisseur sera d’avis que notre jeune troupe ne méritait pas ce final !!!
La remobilisation sera longue, un groupe serré, un groupe blessé, les mots de Tom…les mots de Méhadji… de Cocotte,Martial, des Eric(s) ,les Mam’s, les Pap’s…. difficile à avaler, mais nul doute que ce rassemblement les a grandi, la marche n’est pas si haute ! Et quoi qu’il arrive par la suite, cette 4ème place est écrite et méritée !!! (Victoire du Racing Club de France, devant CD 64, Aviron Bayonnais et US Carcassonne).

(N’oublions pas que nous finissons devant les formations de l’ US.Dax, MHRC, Catres Olypique, Section Paloise, Sporting Club Albi, CA Brive, Tarbes Pyrénées Rugby, Bagnères … ).

S.V

Les photos du tournoi transmises par  C.Benet sont disponibles en cliquant ICI

One Response to Super Challenge d’Ortez les 15 et 16 Avril 2017 pour nos minimes (2003)

  1. Mam's Costeceque says:

    Merci pour ce bel article! Ils n’ont pas démérité!
    Bravo à l’équipe, aux coachs, à maman Cocotte et aux supporters et trices en particulier☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.